Recherche
Texte recherché:
Accueil
« Permettre à toutes les OSC d’accéder à tous les services du PASC » Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
13-06-2012
Image

Jean Mbarga de FORCE, association membre du RNHC, désigné représentant des OSC du Centre au COPIL du Projet d’Appui à la Société Civile Camerounaise (PASC), nous livre ses premières impressions.

«  De part le nombre de représentants d’OSC qui ont consacrés leurs temps pour cette élection, on comprend que l’enjeu était très important. Malgré les difficultés à s’organiser, avant et durant le vote, les organisations ont laissé de côté leurs divergences pour s’accorder à un bon résultat au finish. Cela veux dire, sans doute, que le COPIL du PASC est très pris au sérieux. Et ça, j’en suis très fier. Au PASC, nous travaillerons pour donner des meilleures orientations au Programme durant les 3 ans. Tout d’abord, l’une des premières attentes des bénéficiaires est de permettre à tous d’accéder aux différents services proposés par le PASC (avoir une bonne compréhension du Programme, avoir des critères moins rigoureux ou sélectifs lors des appels à projets, etc.). Notre seconde mission est celle du suivi. Pour avoir été membre de la collégialité de la région du Centre au PASOC, j’ai eu la chance de participer à l’action, ceci m’a permis donc de me familiariser au Programme et d’en connaitre les méandres.

A plusieurs reprises, certains OSC se sont plaints de ne pas être éligibles aux appels à projets du dernier Programme. Ils avaient l’impression que les critères de choix étaient déjà arrêtés afin de favoriser l’accès à certains et de bloquer d’autres. C’est alors que notre tâche sera de veiller à l’esprit d’équité tout en privilégiant l’efficacité des OSC qui vont solliciter les services du PASC. Non des moindres, l’autre mission sera de rendre disponible la bonne information afin que toutes les organisations puissent frapper à la bonne porte et quand il le faut. Lors du dernier PASOC, l’on a très souvent vu les représentants d’OSC qui ne savaient même pas de quoi il s’agissait, etc.

 

Milieu rural

Durant mon mandat, j’aimerais que le mécanisme de désignation des représentants de la société civile soit également renforcé et que plus que jamais la région du Centre ne souffre plus de ce vide juridique tel qu’il a été le cas avant cette élection où les critères de représentation n’étaient pas suffisamment clarifiés. Par ailleurs, si l’expérience est bien menée, pourquoi ne pas déployer le mécanisme sur l’étendue du territoire national? Durant le PASOC, les OSC en milieu rural ont très peu bénéficié de certains programmes ; à cause du manque d’information, beaucoup de paysans pensaient que le PASOC est l’affaire des autres. Je m’attèlerais à ce que cette injustice soit réparée et que si possible qu’il y ait un équilibre relatif entre le secteur urbain et rural. Personnellement, pour avoir été paysan toute ma vie, je pense que le développement du Cameroun ne pourra passer que par le milieu rural.

 

Génération perdue

Avec de solides connaissances en développement organisationnel et en planification, j’exerce aussi bien aussi bien dans la société civile que dans les champs. Je démarre ma carrière d’acteur social en 1990, à l’époque, on nous qualifiait de génération perdue parce que n’ayant pas été recrutée à la fonction publique. C’est alors que je serais le 1er président fondateur de l’association MSORAD, plus tard, acteur milieu rural auprès du SAÏLD où j’ai été parmi les militants de 1er plan suscitant l’émergence de plusieurs organisations paysannes. En 1995, la confédération des organisations rurales pour le Cameroun économique, FORCE, voit le jour et très vite orientée vers des questions d’ordre économiques comme la restructuration de la commercialisation du cacao et l’amélioration de la production vivrière. Aujourd’hui, avec la mouvance internationale, nous sommes de plus en plus intéressés sur des questions liées à l’entreprenariat social, l’habitat et la gouvernance locale ».

< Précédent   Suivant >

Charte africaine du logement social

Télécharger la charte africaine du logement social (version commune)

 Télécharger le charte africaine du logement social (version individuelle)

Télécharger les recommandations  finales

 charte10f.jpg



 

 

 

 

 

Télécharger le dossier thématique sur l'habitat en Afrique

pge_accueil2.jpg


Signer la pétition pour le droit au logement pour tous

 

Triennale des Habitants

Visitez le site web de la triennale des habitants: triennaledeshabitants-cm.org

Interview du président du comité d'initiative de la triennale

Vidéo 14 ans du RNHC

 

 

Adhésion du RNHC

1-Fiche d'identification du RNHC

2-Convention de troc du RNHC

3-Charte du RNHC

Tribune du citoyen
nombre de visites
Visiteurs: 2804994
Facebook

Facebook du RNHC

Qui est en ligne?
Il y a actuellement 54 invités en ligne