Recherche
Texte recherché:
Accueil
Africités 2012 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
20-07-2012
Image

Le 1er  draft de la Charte africaine de la participation citoyenne est disponible

Publié dans l’édition dernière de votre journal, cette Charte sera présentée dans le cadre du Sommet Africités 2012, en décembre prochain, à Dakar, au cours de la session spéciale sur les TIC et la gouvernance locale, en présence des partenaires au développement local et à la décentralisation de tous les continents. Synthèse.

Énonçant une série de principes directeurs et de modalités, issus des échanges d’expériences de plusieurs collectivités locales africaines, d’Amérique Latine et d’Europe, définissant les conditions d’exercice d’une citoyenneté plus active au sein des collectivités territoriales africaines, la Charte africaine de la participation citoyenne s’appuie sur les dispositions de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de 1948 et de la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples de 1981.Notamment dans leurs articles définissant des droits individuels,  les droits des peuples, considérés comme égaux, ou encore les devoirs de tout individu « envers la famille et la société, envers l'État et les autres collectivités légalement reconnues et envers la Communauté Internationale ».

Quatre principes directeurs sont énoncés dans cette Charte, notamment, celui sur l’ « évaluation participative des politiques de gouvernance et de développement local » qui voudrait, entre autres, participer à l’élaboration et la mise en œuvre des politiques, des programmes concertés et participatifs d’appui aux collectivités territoriales décentralisées (CTD) prenant en compte la participation des acteurs, l’implication et la responsabilisation des citoyens dans les cycles de planification, tout en appuyant forcément ces CTD dans l’élaboration participative et la mise en œuvre des plans participatifs de développement. La mise en place et l’animation des cadres de participation multi-acteurs destinés aussi à la présentation des comptes et à  la facilitation de la participation directe des citoyens dans ces espaces de dialogue et de prise de décisions sont également prévues dans ce premier volet de la Charte.

Contrôle des feed-back

Le volet 2 est  consacré à la « systématisation du suivi participatif et du contrôle citoyens dans la mise en œuvre des compétences et des ressources transférées aux CTD africaines dans le cadre de la décentralisation » où il sera par exemple important de reconnaitre la valeur du travail militant des organisations citoyennes, leurs compétences sur le suivi et le contrôle des actions des CTD et prendre des mesures pour les soutenir. Reconnaître la légitimité et la diversité de ces formes d’organisation et d’expression citoyennes voudrait forcément dire admettre leur rôle, leur droit de porter des opinions, de formuler des propositions et veiller à leur prise en compte dans les espaces tri-articulés de dialogue. Non des moindres dans ce principe, c’est le soutien dans la mise en place des mécanismes de suivi-évaluation citoyenne des projets et d’évaluation de la satisfaction des usagers. L’exemple présenté ici est celui des centres d’appel, cross-voice, score-card, community base audit, social survey et Budget Participatif.

Renforcement des capacités tous azimuts

Le « renforcement des capacités des acteurs, des gouvernements locaux et des citoyens », quant à lui visera, non seulement, à soutenir la mise en œuvre des programmes de formation et d’échange d’expériences sur la citoyenneté active, la responsabilité sociale, la planification participative, la gouvernance et la décentralisation, mais également à renforcer les capacités techniques des communes et des programmes d’appui à la gouvernance locale dans le domaine des TIC (SMS/Web) et la concertation entre la société civile et leurs partenaires.  

Enfin, l’ « utilisation des TIC dans la mise en place des mécanismes de responsabilité sociale », compte, entre autres, promouvoir l’utilisation du mobile (SMS et Web) pour mettre en place des mécanismes flexibles de responsabilisation sociale et de gestion des feedbacks etfavoriser l’utilisation de ces TIC pour augmenter l’information et la participation des citoyens, la mobilisation des acteurs et le vote des priorités, précisément dans le cadre des Budgets Participatifs.

Entrée en vigueur

Ainsi, dès sa signature en décembre prochain à Dakar, les acteurs locaux africains et leurs partenaires (IBM, GIZ, AFD, SCAC, etc.) s’engageront, autour de CGLUA et des associations d’élus locaux de différents pays,  à s’organiser en réseaux, plateformes, coordinations, pour échanger et diffuser lesdits principes de Charte. Il sera également question d’analyser et d’adapter les modalités de sa mise en œuvre aux différents contextes. Un réseau africain de la participation citoyenne sera lancée pour suivre le processus et coordonner les interventions et les échanges entre différents pays et au-dela

Visite

La mission du rapporteur spécial sur le droit à l’alimentation au Camerounen préparation

 

Une réunion a été organisée à cet effet par le Centre pour les Droits de l’Homme et la Démocratie en Afrique Centrale (CNUDHD-AC), le 5 juin dernier.

Olivier de Shutter, rapporteur spécial sur le droit à l'alimentation sera dans notre pays du 16 au 23 juillet prochain. D’où la mobilisation des OSC pour faire entendre au gouvernement les revendications sur le droit à l'alimentation. En prélude à cet événement, une rencontre préparatoire de la mission du rapporteur spécial sur le droit à l’alimentation au Cameroun s’est tenue le 5 juin 2012, dans la salle de conférences, du Centre pour les Droits de l’Homme et la Démocratie en Afrique Centrale (CNUDHD-AC), à Yaoundé. En ouvrant les travaux, Costa Kieren Duarté, spécialiste de droits de l’Homme au CNUDHD-AC a tout d’abord rappelé que la rencontre avait pour objectif de procéder à une consultation des organisations de la société civile camerounaise en vue de la préparation de la mission de Olivier de Shutter au Cameroun en juillet prochain. Et de façon spécifique, il s’agissait de collecter les informations spécifiques auprès des OSC et constituer la délégation des OSC qui devra rencontrer le rapporteur spécial sur le droit à l’alimentation lors de sa visite dans notre pays.

Sur la base d’un canevas prédéfini, trois groupes de travail ont été constitués afin d’apporter le maximum de réponses et informations utiles qui serviraient d’appui aux actions du rapporteur. Lesdits travaux seront remis au CNUDHD-AC pour une mise en commun. A la fin de la rencontre de travail, il ressort que le rapporteur spécial sur le droit à l’alimentation lors de sa visite au Cameroun, va rencontrer les OSC pour avoir des échanges sur trois principales problématiques : la question de la gestion des terres en rapport avec le droit à l’alimentation, celle des politiques agricoles et commerciales et celle des populations vulnérables.

 

Désignation de la délégation

Le critère de sélection des OSC par délégation a été fait sur la base des trois questions ci-dessus mentionnées. Cette désignation nécessitait une sélection de quatre OSC par question, vu le nombre important des OSC travaillant sur la thématique des droits de l’Homme au Cameroun. Après un vote réalisé sur la base des objectifs et activités menées sur le terrain, il ressort que la Plateforme DESC-CAM, CEPCA, FFCA rencontreront le rapporteur spécial sur le droit à l’alimentation sur la thématique des populations vulnérables au droit à l’alimentation au Cameroun. Un mailing list a été constituée par le CNUDHD-AC pour la diffusion des informations relatives à cette visite.

Dernière mise à jour : ( 20-07-2012 )
< Précédent   Suivant >

Charte africaine du logement social

Télécharger la charte africaine du logement social (version commune)

 Télécharger le charte africaine du logement social (version individuelle)

Télécharger les recommandations  finales

 charte10f.jpg



 

 

 

 

 

Télécharger le dossier thématique sur l'habitat en Afrique

pge_accueil2.jpg


Signer la pétition pour le droit au logement pour tous

 

Triennale des Habitants

Visitez le site web de la triennale des habitants: triennaledeshabitants-cm.org

Interview du président du comité d'initiative de la triennale

Vidéo 14 ans du RNHC

 

 

Adhésion du RNHC

1-Fiche d'identification du RNHC

2-Convention de troc du RNHC

3-Charte du RNHC

Tribune du citoyen
nombre de visites
Visiteurs: 2606131
Facebook

Facebook du RNHC

Qui est en ligne?
Il y a actuellement 49 invités en ligne