Recherche
Texte recherché:
Accueil
Manoka : Les projets à intégrer au plan de campagne 2013 sont connus Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
04-02-2013
Image

Après la tenue du forum de délégués, un ensemble de priorités a été voté lors de l’Assemblée communale du BP, le 17 décembre 2012, en présence d’Ernest Edimo, le maire de cette municipalité.

Ouverture d’une route d’accès piétonne dans le secteur de Manoka centre  (coût total : 3 000000 Fcfa). Extension du réseau électrique à Nyangadou pour un montant prévisionnel  de 2 000000 Fcfa. Construction d’un bloc pour loger des enseignants  dans la localité de Kooh         (coût : 4 900 000 Fcfa). Construction de 5 blocs de latrines améliorées pour un budget de 4 850 000 Fcfa dans le quartier Plateau et réhabilitation du pont situé juste à l’entrée de la mairie de Dahomey  pour un financement estimé à 4 950 000 Fcfa. Voici quelques uns des projets retenus pour être intégrer dans le plan de campagne de la Commune d’arrondissement de Douala VI (Manoka). Ces résultats sont la résultante du vote physique des habitants de cette commune, le 17 décembre dernier, dans la salle de réunions de la mairie de Manoka, lors de l’Assemblée communale (AC) du Budget Participatif (BP). Coût total de tous les projets retenus : 47 650 000 Fcfa. Séance tenante, Ernest Edimo, le maire de Manoka qui présidait la rencontre du jour s’est engagé à trouver des fonds additionnels estimés à 4 000 000 Fcfa afin que tous les projets validés par les populations soient réalisés dans la totalité.

Le maire en profite également, tout en réaffirmant son engagement au Budget Participatif (BP), a promis de suivre particulièrement les réalisations dans les quartiers avec bien évidemment avec le concours des populations, premiers bénéficiaires des ouvrages. Dans son discours d’ouverture, quelques heures plutôt, devant une salle archicomble, Ernest Edimo tout en remerciant l’initiative de l’Ong ASSOAL et de ses partenaires pour tout ce qu’ils font pour le développement de cette localité semi-urbaine et semi-rurale, a appelé les populations à plus d’ardeur au travail, car dit-il, « le développement participatif ne pourra être possible que si toutes les populations s’impliquent afin que le BP soit dès, à présent, une réalité au sein de la commune de Manoka ».

Nouvel élan

Il continuera ses propos en précisant que « le budget qui a été mis à la disposition des projets n’appartient plus qu’au maire mais à toutes les habitants des différents quartiers, îles et campements qui en sont les véritables garants du nouvel envol de développement pour le rayonnement de tous et de la belle cité de Manoka ». Un discours forcement salué par l’ensemble des forces vives présentes dans la salle. Puisque la balle est maintenant dans leur camp afin que les projets retenus soient matérialisés sur le terrain. D’après Ernest Edimo, ce n’est qu’à cette condition que les habitants seront véritablement des moteurs du développement de la commune, car, « ne dit-on pas qu’une seule main ne peut attacher un paquet ? »

Dernière mise à jour : ( 05-02-2013 )
< Précédent   Suivant >

Charte africaine du logement social

Télécharger la charte africaine du logement social (version commune)

 Télécharger le charte africaine du logement social (version individuelle)

Télécharger les recommandations  finales

 charte10f.jpg



 

 

 

 

 

Télécharger le dossier thématique sur l'habitat en Afrique

pge_accueil2.jpg


Signer la pétition pour le droit au logement pour tous

 

Triennale des Habitants

Visitez le site web de la triennale des habitants: triennaledeshabitants-cm.org

Interview du président du comité d'initiative de la triennale

Vidéo 14 ans du RNHC

 

 

Adhésion du RNHC

1-Fiche d'identification du RNHC

2-Convention de troc du RNHC

3-Charte du RNHC

Tribune du citoyen
nombre de visites
Visiteurs: 2548867
Facebook

Facebook du RNHC

Qui est en ligne?
Il y a actuellement 54 invités en ligne